Sur ma personne

  • née en 1961
  • divorcée, en deuxième mariage
  • mère de 2 enfants
  • formation de base: technicienne chimiste
  • vu le manque d’emplois dans le secteur, réorientation et chargée de cours dans l’enseignement primaire pendant 15 ans
  • il y a 25 ans début des formations thérapeutiques
  • formation continue annuelle
  • en cabinet privé depuis 2007
  • artiste peintre depuis 2012 – mes oeuvres

Mes formations

D’abord Freud, puis Karl Jung, Didier Dumas,… ont évoqué dans leurs travaux la transmission de l’inconscient d’une personne à l’autre, de génération en génération. Mais c’est Anceline Schützenberger qui  a développé dans les années 70 cette thérapie.

Comme le nom l’indique, cette technique repose sur la généalogie. Il s’agit d’analyser le vécu de nos ancêtres pour y découvrir les causes de nos troubles actuels. Blocages, problèmes psychologiques, difficultés personnelles et même maladies peuvent avoir un lien avec l’histoire ou les traumatismes de nos aïeux. Ces solutions anciennes qu’ils nous ont transmises, évidemment inconsciemment , ont pour but de nous protéger. Mais malheureusement certaines de ces solutions ne correspondent plus à notre vie actuelle. Et ces comportements hérités, peut-être très utile pendant par ex. une guerre, nous causent des difficultés aujourd’hui.

psychologie.com

Cette technique a été mise au point par le professeur en linguistique John Grindler et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute.

C’est un ensemble de techniques, de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements.

Elle propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-même et des autres. Elle permet de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le language et l’utilisation que chacun de nous fait de ses 5 sens et de son corps.

Cette approche découle des travaux de Gregory Bateson et Paul Watzlawick au sein de ce que l’on appelle, l’Ecole de Palo Alto.

Elle est basée sur la considération que les problèmes personnels surviennent et se maintiennent à la faveur d’interactions entre une personne et son entourage (famille, amis, travail,etc. ).

Le problème est un trouble de la communication au sein du système. Le membre de la famille ou du groupe chez qui apparaît le problème essaye de préserver l’équilibre de manière problématique. Le travail est de trouver un équilibre sain et de réorganiser le système.

La biologie totale (triade: émotion-cerveau-corps) est basée sur la prémisse selon laquelle un conflit psychologique traumatisant impossible à gérer, un ‘surstress’ réel (lutter pour sa vie dans un incendie) ou symbolique (se sentir à la merci d’un patron furieux) peut déclencher une réaction biologique et aussi causer par là des maladies.

En d’autres termes, un organisme incapable de gérer psychiquement l’émotion, fait porter le stress par le corps. Et par conséquent, si le thérapeute réussit par la méthode du décodage biologique à résoudre le problème psychique en cause, le corps peut revenir à la normalité.

par le neuropsychiatre Jean Lerminiaux (sfp-asbl.com)

Le Ressenti Fondamental est ce que l’on sent de soi-même au plus profond de notre corps dès que l’on est éveillé. Il est à la base de notre perception du monde. Il dicte nos réactions dans un sens positif ou négatif. En thérapie on va travailler ce ressenti pour pouvoir le modifier, voir l’inverser jusqu’à ses racines corporelles.

Réussir à se sentir différemment, changer la manière  d’être au monde.

La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. Observer sa respiration, ses émotions, ses sensations corporelles, les pensées, les odeurs, etc. sans juger, sans s’accrocher, ni refouler, ni analyser. Cette attitude favorise un état mental qui protège contre le stress et la dépression. Dans cet état d’âme on est pleinement lié à soi-même et à la vie.
lamaisonducouple.ch/latelierducouple.com

Développée par Harville Hendrix

Le postulat de base en Imago consiste à dire que le mariage a non seulement un but, mais qu’il a aussi une mission qui est d’aider chaque partenaire à guérir les blessures de l’enfance. Nous sommes nés dans la relation, nous avons souffert dans la relation, et c’est dans la relation que nous allons guérir.

Ce sont des processus de dialogues simples, précis et structurés qui permettent d’assurer sécurité, écoute, respect et partage du vécu de chacun. Cette forme de dialogue évite de tomber dans les luttes de pouvoir. Une communication claire qui permet d’ouvrir une fenêtre sur le monde du conjoint et de différencier ainsi ce qui se passe en soi de ce qui se passe en l’autre. Cela sont des faits qui ne nécessitent aucun jugement.